Lignes ordinaires

Les lignes ordinaires apparaissent sur les coupes, les feux et les prosekahs à la fin d'avril – début mai. Ils poussent souvent sous les sapins, les bouleaux ou les pins, préférant le sol argileux. 
Le chapeau de la morille ordinaire est irrégulier-arrondi, en forme de cerveau, plissé, brun; il fusionne avec la jambe. La jambe est courte, cylindrique, sillonnée, blanche (avec une teinte rose ou violette).

Le corps fruitier de la ligne commune est rempli de" gyrus " et sa chair cassante cartilagineuse dégage un léger parfum d'humidité et de champignons.



En cuisine, les lignes ordinaires sont le plus souvent cuites dans du lait ou de la crème sure ou frites dans de l'huile, car sans sauce au lait ou au beurre, les lignes ont un goût désagréable de "caoutchouc".