Histoire de la sauce Béchamel

Ce n'est un secret pour personne que la sauce Béchamel fait partie de nombreux plats français, mais est-elle vraiment française? 

Comme beaucoup de recettes de la cuisine française, l'origine de la sauce Béchamel remonte à l'Antiquité, lorsque les cuisiniers ont épaissi les mélanges de farine de blé et les ont aromatisés avec des herbes et des racines épicées. (De telles recettes ont survécu dans les cuisines de nombreux peuples du monde jusqu'à aujourd'hui.)

Il existe trois versions principales de l'apparition de la sauce Béchamel. Selon le premier d'entre eux, devenu riche à l'époque de la Fronde, le marquis de Béchamel, grâce à ses vastes connaissances dans le domaine de l'art, s'approcha de la Cour de Louis XIV. Il connaissait très bien la peinture et les meubles en acajou et donnait toujours des conseils compétents au roi. Cependant, sa véritable passion était la création de mosaïques gastronomiques particulières, lorsque de petites friandises colorées étaient servies sur de grands plats.
Peu à peu, le marquis devint major du roi et devint marquis de Nouantel. Maintenant, il devait satisfaire tous les besoins culinaires de sa majesté. Et il faut dire que Louis XIV avait un appétit irrépressible, ce qui choquait à l'époque sa belle-sœur et en même temps sa cousine Henriette d'Angleterre.


Selon la légende, c'est au château de Nouantel, en utilisant des échalotes et du jus de viande, que le marquis a inventé sa célèbre sauce.

"Devenu directeur général de la table royale, le marquis de Béchamel ne se limitait pas aux ordres: il aimait se livrer à la cuisine et préparait parfois des sauces. Et un jour, après avoir vu un beau poisson couché sur un plateau, il a inventé une sauce très simple mais savoureuse.» (Extrait des archives A. F. Touch Cuisine.)

Selon la deuxième version, le gourmet marquis de Béchamel a seulement perfectionné la recette déjà existante, et son véritable inventeur aurait été pierre de la Varenne (1615-1678), le cuisinier du marquis d'huxel. 

Selon la troisième version, la France n'est pas le berceau de la célèbre sauce, mais en fait, elle y a été apportée avec ses cuisiniers Catherine de Médicis. En faveur de cette version, le fait qu'en Italie, depuis les temps anciens, une sauce très similaire est utilisée, appelée «Balsamella».


D'une manière ou d'une autre, il semble que dans certains milieux, même en France, la sauce était connue bien avant le marquis de Béchamel. Par exemple, dans les notes du duc de Kara, nous lisons « " Eh bien, ce Béchamel est chanceux!  Il y a 20 ans, j'ai servi un ragoût de volaille blanche avec cette sauce, et pourtant il n'a pas été nommé en mon honneur!»

Aujourd'hui, la Béchamel est considérée comme l'une des sauces les plus courantes et porte toujours le nom de marquis. Cependant, au lieu de jus de viande, les cuisiniers modernes utilisent du lait ou de la crème épaisse pour sa préparation et ne l'ajoutent pas à la soupe, comme c'était le cas au 18ème siècle.