Groseille

Groseille à maquereau (ancienne) "kryzhak") est un arbuste vivace pouvant atteindre 1,5 mètre de haut. Les baies de groseilles à maquereau – grandes, vertes, rougeâtres ou marron-ont une forme arrondie avec de petites soies dures. Ils peuvent avoir un goût aigre-doux, aigre ou certainement sucré. 

Pour la première fois dans l'ancienne Russie, les groseilles à maquereau ont commencé à être élevées au Xie siècle dans les jardins du monastère. Et au XVe siècle, à Moscou, il y avait des jardins de palais avec des groseilles à maquereau. C'est alors qu'il a commencé à s'appeler «bersen», ce qui signifiait probablement «églantier» (puisque le mot "bersen" était formé à partir du tatar "berisen", traduit par "églantier"). Au fil du temps, en Russie, la groseille à maquereau a acquis une popularité croissante. De grandes zones de groseilles à maquereau sont apparues dans la province de Nijni Novgorod, ainsi que près de Moscou, où des variétés célèbres telles que "bouteille verte", "miel", "jaune anglais", "vert anglais" et "Varsovie"ont été cultivées. 

On sait que des baies de groseilles à maquereau immatures, les russes des XVII – XVIII siècles. Par ailleurs, les grands fans de cette confiture étaient Catherine la Grande et Alexandre Pouchkine! 


En Angleterre, la» baie d'oie", ou groseille à maquereau, a été activement élevée sous le règne d'Henri VIII et d'Elizabeth I. Dans ce cas, les britanniques ont appelé la groseille à maquereau" baie d'oie " pour la raison qu'elle était servie à la table comme garniture au gibier, à l'oie ou au canard. Certes, selon une autre version, ce n'étaient pas des baies fraîches, mais une sauce préparée à partir d'eux. Ensuite, d'Angleterre, la groseille est arrivée en Hollande et en Allemagne, où elle était consommée avec de la viande et du vin. En général, dans les pays nordiques, la groseille était considérée comme la principale culture de dessert et de vin: en l'absence de raisins, les paysans néerlandais, les Vikings scandinaves, les guerriers écossais et les chevaliers baltes buvaient du vin de groseille infusé sur des feuilles d'herbe de concombre. Cependant, les habitants de la Suède et de l'Angleterre sont maintenant très friands de vin de groseilles à maquereau, car ils n'ont presque pas de goût différent du raisin, mais ils le préparent très rapidement et simplement. En France, la groseille à maquereau est également une culture très commune, ici on en fait des confitures, des sirops, des sauces et des soupes. Et en Allemagne, la" baie épineuse " (groseille à maquereau) est souvent ajoutée aux gâteaux, aux tartes et aux mélanges de fruits. 

En ce qui concerne la Russie, la groseille à maquereau est utilisée à la fois fraîche et transformée. Et dans le premier cas, les baies sont mélangées avec du sucre ou du miel, et dans le second, elles sont simplement utilisées pour préparer des teintures, des confitures, des confitures, des compotes et de la marmelade.