Cuisine du Sud de l'Ukraine: les mœurs culinaires et les coutumes d'Odessa

Odessa est une ville incroyable, lumineuse, fantastique, et sa cuisine est tout aussi originale et unique. Combien de plats sont nés dans Odessa, bien intégré dans les coutumes gastronomiques des autres régions! Et combien de belles idées "délicieuses" ont trouvé leur réalisation sur la côte de la mer noire d'Odessa et ont été mises en œuvre par les meilleurs chefs! L'histoire et la culture du peuple sont indissociables de sa cuisine, et par conséquent les traditions culinaires Sud-ukrainiennes présentées à Odessa sont la quintessence et le reflet des coutumes de tout le Sud de l'Ukraine.


Alors, que mangent-ils à Odessa? Bien sûr, tout le monde sait que le premier plat d'Odessa est forshmak. On croit que forshmak est un vrai repas juif, dont le nom se traduit de l'allemand par «collation» ou «anticipation», c'est-à-dire, goûter avant le plat principal. Et c'est la pure vérité! L'anticipation d'une perfection encore plus grande, d'un goût encore plus fin, d'un plaisir encore plus grand – c'est ce qu'est un vrai forshmak d'Odessa. En passant, selon la légende, il est apparu dans la ville il y a plus de cent ans et n'a pas diminué sa position dans le classement des plats les plus populaires.

Le lexique d'Odessa ne connaît pas les mots "betterave", mais il y a "buryak", manquant «citrouille". mais il y a une «courgette», les tomates du Sud les plus douces ici sont simplement «tomate» (c'est ainsi que dans le genre féminin), et les aubergines sont appelées «bleues». À Odessa, ils préparent un caviar étonnant de "bleu", mais pour obtenir une ressemblance pathétique, mais une véritable délicatesse, deux conditions sont nécessaires. La première-l'aubergine doit être cuite sur du charbon de bois et nettoyée de la croûte, et la seconde – vous devez broyer le légume fini avec un couteau spécial. À Dieu ne plaise, vous toucherez la pulpe parfumée délicate de l'aubergine cuite au four avec un couteau de cuisine ordinaire avec une lame en métal. Tout-écrire disparu! Couper «bleu» pour le caviar n'a besoin que d'un outil en bois.

Peut-être serez-vous surpris, mais Odessa est le berceau du plat russe boeuf stroganoff. C'est à Odessa que le comte Stroganov tenait une institution qui s'appelait alors «table ouverte». Le chef français, qui servait déjà le comte d'âge moyen, a inventé pour le propriétaire qui a perdu presque toutes les dents un plat doux et délicat de boeuf haché finement. Ainsi, nous pouvons affirmer avec une certitude absolue que non seulement les voies du Seigneur, mais aussi la migration des plats d'un pays à l'autre, sont impénétrables.


Odessa n'est pas comme les autres. Même la sauce ici n'est pas appelée sauce, mais un plat complet de viande et de légumes: pommes de terre, oignons, carottes. Grignoter entre les repas à Odessa "pshenka" – un maïs bouilli jeune et juteux, et manger des tulipes ou des crustacés peu salés-crevettes locales de la mer noire.
Attitude particulièrement tremblante à Odessa pour les tomates. Et sans surprise: sous le soleil brûlant, ils mûrissent rapidement et deviennent des fruits sucrés, juteux, parfumés et beaux. "Tomate" à Odessa-produit n ° 1: ils sont utilisés pour les salades, fraîches et récoltées pour l'avenir; séché, salé, mariné, séché et frit. En outre, ils reçoivent du jus, puis ce jus conserve des fruits entiers. 


Parmi les plats nouveaux à Odessa, le poisson «Fish» est populaire, dont la préparation prend au moins une demi-journée: le poisson est séparé des OS, broyé avec l'ajout d'épices et farci avec une garniture préalablement retirée de la peau du poisson. Le travail exige de la précision et de la patience, mais le résultat dépasse toutes les attentes! Odessa est célèbre pour le poisson "Fish", mais dans la région de Mykolaïv préparer farci de sarrasin et de la carpe cuite au four.

Toute fête dans le Sud de l'Ukraine se termine par un dessert. Bien sûr, dans la zone ensoleillée, ce sont les pastèques, qui sont appréciées ici pour leur goût de sucre inégalé et sont donc récoltées pour tout l'hiver: elles sont conservées comme des baies ou des fruits ordinaires. Les pastèques sont marinées et salées avec l'ajout d'ail, et le goût d'un tel dessert est difficile à transmettre avec des mots... Divin, incroyable, original – c'est ainsi que les vrais gourmets le décrivent.